Notre petit périple nous permet d’apporter ces quelques informations pour un voyage à vélo en Mongolie :

  • L’asphalte mongol : et oui, il n’y a pas que de la piste en Mongolie.

Nous avons pu parcourir les 350 km de belle route goudronnée entre Khyakta, la frontière russe au nord, et Oulan Bator.

Nous avons ensuite pris la route de la capitale à Tariat, en passant par Karkorin et Tsetserleg. 10 km avant Tariat, l’asphalte s’arrête…

Nous l’avons retrouvé sur 30 km, entre Ulaangom et le pied du col rouge (Ulaan Davaa). La route continue quant à elle vers le poste frontière russe.

La route est entièrement goudronnée entre Khovd et le poste frontière de Bulgan.

D’autres portions goudronnées existent en Mongolie mais nous n’avons pu les tester…

  • Le bus : comme expliqué dans l’article associé, nous avons pu prendre un bus à Tosontsengel pour Ulaangom. Venant de Oulan Bator, nous avons pu charger les vélos entiers sur les bagages des passagers au fond du bus. Nous avons directement payé le chauffeur, 100 000 tugrits le voyage pour nous deux et nos vélos.

Il faut se rendre au nord est de la ville devant une brasserie et une supérette.

  • Nos coups de coeur ? :
    • La vallée d’Orkhon pour ses paysages verts et ses passages à gué. Les lacs Naiman ne sont toutefois pas accessibles en vélo…
    • La côte nord du lac Blanc depuis le volcan Khorgo malgré les nombreux camps de yourtes touristiques,
    • La vallée du Toin menant à Jargalant depuis le col au nord du lac Blanc,
    • L’étape du col Rouge (Ulaan Davaa) au nord d’Ulaangom, jusqu’au lac Ashit, en passant par l’Ureg Nuur, le Baraim Davaa et Khotgor. Les deux cols font bien leur 900 m de déniv. Le grand faux plat entre Khotgor et le nord du lac Ashit est plus agréable dans le sens nord sud à notre avis (piste sableuse).
    • La traversée d’une partie de l’Altaï, entre la porte du parc du Tavan Bogd près du lac Dayan et le lac Doröö en passant par le lac Khar, Buyant, la vallée du Manbakh (parallèle à celle du lac de Tolbo), Tolbo.
    • Les gorges du Huuray Tsenher Gol : la piste coupant entre Mankhan et le dernier gros col avant Altaï est vraiment chouette !

Si vous êtes tenté par cette belle étape cols, gorges, lacs et montagnes et que vous n’avez pas peur des gués frais et des chemins bien caillouteux, lancez vous !

Après Mankhan, sur la grosse route, il faut prendre en direction de Menkhkhairkhan. À la sortie des gorges, une piste par à droite pour Menkhkhairkhan et une à gauche pour Bort. Nous voulions passer par ce village et remonter un col mais nous avons opté pour un autre col amenant à la route par cols et lacs successifs (cf notre itinéraire). C’est magnifique !

À vous de jouer !

  • Les points noirs?:
    • Le côté touristique de la vallée d’Orkhon, changeant le comportement des mongols locaux,
    • La route en travaux entre Jargalant et Tosontsengel.