中国的两个词 – La Chine en 2 symboles

Classé dans : Ça fait sourire, Chine | 0

Le col après Ping'an

Petit retour en arrière sur la Chine..

Longer le plateau tibétain en Chine, on voulait le faire… ça y est, les cols et leur vallées n’ont plus de secrets !

Mais rouler en Chine ce n’est pas que des montées, des descentes et des temples bouddhistes ! C’est avant tout des rencontres, comme d’habitude, des ressentis et des paysages à couper le souffle…

Le vélo a l’avantage de nous faire avancer suffisamment vite pour ne pas s’ennuyer et suffisamment doucement pour découvrir le paysage, la vie des gens, s’émerveiller devant la poule et ses poussins des bords de route, ramasser des pommes, poires ou chouchous, des paquets de biscuits oubliés qui agrémentent nos repas…

Une échoppe sur le marché à Shangri La

Nous voyons alors se dérouler la journée des petits gens… le matin vers 8h c’est confection des boazis, les gens déjeunent des nouilles et attendent le bus, c’est l’effervescence dans les rues. Plus tard, vers 10h, le marché bat son plein, le travail dans les champs est bien entamé. Vers 11h, ça commence à laver et couper les légumes devant les boubouis… 11h30, les memes bouibouis se remplissent. L’après midi on joue aux cartes dans les villages, on fabrique des moellons. La fin d’aprèm est plus calme souvent.

Dans le col

Des fois ça monte, on tire la langue, mais il y a toujours une belle descente qui nous hérisse les cheveux et nous fait plaisir. Les gens te regardent bizarrement, parfois héberlués, mais la plupart du temps tu as le droit à leur sourire… et ça, ça n’a pas de prix.

Le tourisme chinois nous a déçu… trop de faux, trop de surfait ! Nous sommes à chaque fois heureux de quitter les villes pour retrouver le plaisir des traversées de campagne à la rencontre de l’authentique…

Sur le plateau entre Chaksum et Sumdo

C’est ainsi qu’à la fin de notre séjour chinois, nous sentions une envie de rejoindre le Laos assez vite, et de notamment retrouver les parents de Lise. Sans rien regretter à ce séjour chinois, nous quittons l’Empire du Milieu avec le sourire et des souvenirs plein la tête de cette expérience unique !


Mais la Chine c’est aussi plein d’autres choses… par exemple, nous avons aimé :

  • Les lavages de voitures dans les rivières,
  • les bouses qui sèchent sur les murs,
  • les galettes (au sésame, tsampa, maïs, sèches ou frites…),
  • les marchés,
  • les cols à 4 000 m,
  • les belles routes bien asphaltées,
  • les gens qui viennent te parler,
  • leur gentillesse,
  • le riz et les nouilles,
  • Les policiers sur nos vélos,
  • les boazis,
  • les trouvailles de bord de route,
  • les smileys des bouibouis,
  • les bus de nuit ou à l’arrache,
  • les descentes de 100 km de long,
  • les patisseries grasses,
  • les arbres au milieu des routes,
  • les campagnes de sensibilisation routières sponsos par la bière,
  • leurs beaux costumes.

Nous avons un peu moins apprécié :

  • Les séchages de cheveux dans les auberges le soir,
  • les arnaques au resto,
  • les milliers de coups de klaxon,
  • la conduite des chinois,
  • les agressions photos,
  • les 4×4,
  • les tunnels,
  • les doubles voire triples cols,
  • les plats trop épicés,
  • les contrôles de passeport,
  • Les immenses constructions et les autoroutes qui poussent partout,
  • les soucis mécaniques,
  • les touristes chinois,
  • les éclaboussures des asperseurs de roues des pneus de camions,
  • les milliers de canettes Red Bull dans les talus de route,
  • les vieux tacots produisant une épaisse fumée noire.

 

On verra ce que nous réserve l’est du pays une prochaine fois !

Allez, 再见 !

 

Laissez un commentaire